Célébrez les instants sacrés de votre vie

Quelques indications pour la consécration des terrains, le jour de la STE Lucie (13 décembre)

“Voici les quelques indications promises afin de consacrer vos terrains respectifs. Cette consécration, vous le pressentez certainement, est particulièrement importante car elle achèvera de vous unir à l’harmonie de ces lieux. Vous allez pourvoir multiplier vos propres vibrations par les vibrations de la grande nature qui vous ouvre les bras. Aimez donc cette grande force qui va vous permettre de communiquer plus amplement avec toutes les énergies mises en place, ne le cherchez pas au-delà d’un certaine point, vous érigeriez des barrières. Chacun de vous pourra consacrer lui-me le lieu où il vit, l’espace-harmonie qu’il a tenté d’établir. Il n’y a pas lieu, vous le comprenez bien, d’être prêtre et missionné d’une quelconque façon, s’il est constamment auréolé d’amour et épris de lumière. C’est donc, frères aux êtres lumineux et amoureux qui sommeillent encore un peu en vous que nous adressons ces quelques conseils.

Le jour de la lumière, vous ferez silence en vous et, à l’heure où le soleil se couche, vous vous rendrez au centre de votre terrain, quelle que soit sa taille. Vous planterez  en ce centre trois tiges de métal afin de dessiner un triangle aux côtés égaux, la pointe dirigée vers le nord. Cela accompli, vous enfoncerez dans le sol autour de ce symbole quatre pierres afin de former un carré, puis enfin vous effectuerez, en tournant une fois autour du motif ainsi esquissé, un cercle très régulier. Tout cela est simple et me si cela vous paraît étrange, cette pratique n’a rien d’étrange, elle vous met rapidement en contact avec toutes les forces de votre planète, forces telluriques et cosmiques.
Le triangle agira comme un récepteur au niveau des ondes d’amour trinitaires du grand Soleil.
En disposant chacune des quatre pierres du carré, vous demanderez l’aide, le souffle des quatre règnes de votre nature.
Aimez les gestes que vous accomplissez, ne les accomplissez pas de façon routinière, mettez-y tout votre être.”

Nous recevons de nombreuses questions concernant la consécration des terrains. Voici plus de précisions qui pourront vous êtres utiles. Le mieux est de la faire au centre de votre terrain, si votre maison y est déjà, faites le en dehors de la maison, l’important est que ce soit plus près possible du centre. Les tiges en métal (le cuivre d’un fil électrique 2,5 par exemple) doivent être environ de 10 cm, le triangle formé pourra faire de 20 à 50 cm de coté, une des pointe de ce triangle sera dirigée vers le nord. Vous pouvez enfoncez ces tiges et les pierres dans le sol afin de ne pas vous y entraver si ce lieu de passage pour vous ou votre tondeuse. Pour tous ceux qui ont fait un peu différemment, ne vous inquiétez pas, vous avez suivi votre intuition et c’est bien ainsi.

Baptême essenien

Présentation et mots des parents

Lecture des trois extraits d’Evangile
On lui présente des enfants pour qu’il les touche, mais les disciples crient contre ceux qui les amènent…
Marc 10-13-16 – Mathieu 28-18-20 – ÉzÉchiel 36-24-28

Cendres sur le front

« Âme entres les âmes, te voilà de retour dans ce monde. Tu as ouvert un corps et ton âme s’est elle-même ouverte dans le mouvement qui l’a fait venir jusqu’à nous. Tu es la bienvenue dans ton nouvel habit d’homme. Puisse ce futur Homme* ne jamais emprisonner tes ailes et que par contre lui, le futur ….. Homme, puisse permettre à ton ciel intérieur de s’ouvrir pour son bien et celui de tous et de révéler l’Éternel qui est ici et partout. »
*ou femme

Cendres sur le coeur

« Cœur entre les cœurs, te voilà de retour dans ce monde. Tu as ouvert la poitrine d’un père et d’une mère et voici que ta poitrine s’est mise à battre d’un nouveau flux. Puisse ton cœur laisser une trace de Lumière partout où tu poseras tes pas. Puisse le centre de ton cœur se montrer infatigable dans la révélation de l’Éternité qui nous appelle ici et partout. »

Cendres sur le ventre

« Vêtu de chair entre les autres vêtus chair, te voilà. Tu as été tissu pour œuvrer dans le monde. Que la trame de ce que tu es soit le juste reflet de ce qui t’habite. Puissent l’âme et le cœur par lesquels tu es né ne pas trouver de barrières pour leur langage.
Puisse-tu être l’outil qui permet à l’Ange de visiter l’animal.
Puisse-tu être l’outil qui permet à l’Ange de visiter la chair, révélant le sacré de toute vie ici et partout.»

Souffle, eau et imposition des mains

Souffle sur le ventre, le coeur et le front​ :
« Au nom de la Force du Sans Nom qui demande à cet instant de passer à travers moi, je fais appel à toutes les puissances de ces mondes et des autres pour t’aider petite âme, petit cœur et petit corps à incarner ce que tu connais et ce que tu découvriras. Que tu puisses donc devenir dans cette vie pour ton bien, pour le bien de tous et pour l’Éternelle Réalité un grand corps d’homme qui offrira son épaule, un grand cœur sage qui proposera son aide et sa parole, une grande âme aux portes de l’Absolu qui offre son parfum et vision du Soleil.
Puissent les anges de l’eau étancher toutes tes soifs.
Puissent les anges du feu alimenter de cette façon tous les jours ta volonté de servir.
Puissent les anges de l’air t’inspirer le souffle du renouveau qui libère.
Puisse l’ange de l’Éternité t’aider à habiter pleinement le nom que tu as choisi de porter : ………………..
Qu’il le sanctifie et t’aide à sanctifier toi-même.
Ainsi, ……………….., que ce nom reflète et traduise sans faute l’autre nom. Ton nom sacré et caché, celui à travers lequel le Sans-Nom se dirigera vers toi chaque jour.
Qu’il en soit ainsi : pour que la Lumière soit semée et ressemée à travers toi. »

Bénédiction et invocation sur l’eau :
Trois fois au nom du Père du Fils du Saint Esprit
Onction avec l’huile sur :
Le front, la langue, le cœur, les mains, les pieds.
La bougie est donnée au parrain et à la marraine comme symbole de leur charge.

Imposition des mains sur la tête :

« Puissent les anges de la Terre faire de toi leur compagnon. »

Cérémonie du mariage inspirée du rituel essénien

Vous souhaitez célébrer votre Amour autrement et donner un sens sacré à votre union. Et si vous choisissiez le rituel de mariage essénien qui unit l’homme et la femme en lien avec le ciel et la terre et votre divinité intérieure ?

Cliquez sur l’image ci-contre pour une meilleure lisibilité

Anne Givaudan et Antoine Achram