Editions Sois, Aura-Sois-Formation : Le site de Anne Givaudan et du Dr Antoine Achram

Le site de Anne Givaudan et le Dr Antoine Achram

« Le nouveau est toujours au-dedans et jamais au dehors,
tout est en toi et non au dehors de toi. »
— Gitta Mallasz.

 

Présentation des soins esséniens

Anne Givaudan est écrivain internationale et spécialiste des explorations des mondes de l'avant-vie et de l'après-vie, par ses expériences hors du corps qui l'ont amené à côtoyer la vie et la mort au plus près.
Antoine Achram est médecin spécialiste en pédiatrie mais aussi spécialisé dans les médecines de l'âme et des corps subtils.
Vidéo réactualisée en août 2013.

Anne Givaudan et Antoine Achram ne cautionnent que les thérapeutes
qu’ils ont directement formés pendant 4 ans.

• Les soins esséniens, c'est quoi ?

Les soins esséniens sont une approche thérapeutique qui utilise le pouvoir guérisseur de la lumière et du son ainsi que le massage de  points énergétiques dans le but de maintenir ou rétablir un équilibre harmonieux entre le corps, l’âme et l’esprit. Ces soins agissent en rétablissant la circulation de l’énergie qui a été perturbée par le stress, la maladie, les formes-pensées négatives et les difficultés de la vie quotidienne.

Ces soins sont une forme très ancienne de guérison utilisée il y a plusieurs millénaires en Egypte puis ensuite par les Esséniens qui en ont été les héritiers. Jésus, ce grand guérisseur, était membre de la communauté essénienne. Ces soins sont à nouveau disponibles aujourd’hui  grâce à Anne Givaudan qui en a retrouvé la mémoire à travers les annales akashiques. Les annales akashiques sont comparables, en transposant les données sur un plan subtil, à un énorme ordinateur qui engrangerait le passé de la planète et de chacun de ses habitants. Anne Givaudan est l’auteur et le co-auteur d’une quinzaine d’ouvrages traduits en plusieurs langues. Ses livres sont des enseignements sur les mondes de l’après-vie et les principales questions de nos vies actuelles.

Elle souhaite que ses découvertes et contacts contribuent à faire retrouver à chacun sa véritable nature : pluridimensionnelle et sans limite. A travers ses stages, elle s’attache à faire découvrir les soins esséniens, approche thérapeutique à la fois millénaire et très actuelle, afin que chacun soit en mesure de reconstruire son être véritable et intègre. Pour en savoir plus vous pouvez lire < De mémoire d’essénien > écrit par Anne Givaudan et Daniel Meurois ainsi que  <Lecture d’aura et soins esséniens>  par Anne Givaudan  <Formes-pensées> tome 1 et 2 par Anne Givaudan  en collaboration avec le Dr Antoine Achram.

• Pour qui ?

Pour toute personne désireuse de prendre en main la santé de son âme autant que de son corps physique en s’ouvrant au processus de guérison généré par les soins. Il n’y a pas d’âge pour recevoir un soin, jeunes et moins jeunes peuvent en bénéficier tout autant que les malades et les bien-portants.

Un être qui souffre ne souffre pas par hasard. Il apprend à travers l’épreuve qu’il traverse et il grandit car, bien souvent les épreuves sont des cadeaux que nous nous faisons à nous-mêmes, pour aller plus loin en nous et au-delà de nous. La souffrance n’est pas une fatalité et certains mondes ne la connaissent plus. Un accident ou une maladie sont des signaux pour nous faire entendre qu’une partie de nous n’est pas en accord avec une autre. Ce sont des rendez-vous imposés par notre vie supra-consciente qui deviendront des tremplins, lorsque nous les aurons compris et résolus. Il arrive bien sûr qu’une trop grande souffrance nous fasse nous recroqueviller comme un cloporte sur nous-mêmes et ralentisse notre marche. Notre guérison nous appartient. Le thérapeute n’est qu’un outil par lequel l’énergie passe, il permet de prendre de l’altitude par rapport au nœud du problème. Il apporte également les briques ainsi que le ciment qui vont nous permettre de nous reconstruire, mais jamais il ne pourra construire à notre place, parcourir notre chemin, car cela, nous sommes seuls à pouvoir le faire. — (Extrait de Lecture d’auras et soins esséniens).

• Pour quoi ?

La maladie peut prendre sa source dans l’enfance, dans le moment présent ou dans une autre vie. Elle peut aussi avoir été générée par une façon erronée de comprendre un évènement, par un sentiment dévastateur, par une vieille culpabilité, peu importe, elle ne se trompe jamais de route et ira droit à l’organe ou à l’endroit qui lui correspond.

Elle mettra simplement quelques secondes à agir dans les cas d’un accident, quelques jours s’il s’agit d’un rhume ou quelques années pour un cancer. L’entité-maladie ne comptabilise pas son temps, cette notion lui est étrangère car elle se nourrit en permanence des pensées non évacuées que nous émettons quotidiennement. Les formes-pensées que nous émettons sont toutes à l’origine de nos maux actuels. Lorsque je conseille dans les soins, de couper les vivres ou de cesser d’alimenter une forme-pensée, il s’agit bien de cela. C’est aussi pour cette raison qu’il est important de retrouver nos vieux contentieux, nos nœuds non réglés et souvent oubliés car si notre conscient fait mine d’oublier, le travail de destruction ne cesse que lorsque tout est nettoyé.

Le pardon envers nous-mêmes, le pardon envers l’autre est le facteur le plus puissant de cette dissolution. Il éclaire la vie différemment, demande de la compassion pour accepter et comprendre ce que nous étions, ce que l’autre était….à ce moment-là. Pardonner en superficie, intellectuellement, mentalement, ne peut suffire à éradiquer une forme-pensée car celle-ci n’est pas dupe et vous ne pouvez la tromper. S’il reste au fond de votre cœur la moindre particule de grief, le nettoyage n’est pas fait et le résultât sera toujours en dessous de ce que à quoi vous vous attendiez. (Extrait de Lecture d’aura et soins esséniens)

Les soins Essénniens travaillent à la fois sur le corps physique et sur les corps subtils ce qui leur permet d'avoir un large registre et d'être aussi efficaces que ce soit pour un problème de santé précis ou pour un mal être profond. Cependant ils demandent la coopération des deux parties: le thérapeute et le patient. Le grand art du thérapeute essénien tient dans le fait "d'aider le patient à se guérir lui-même." Ce qui est la Clé de toute Véritable GUERISON.


EDITIONS SOIS / AURA SOIS FORMATION - L'Essenie - 24580 Plazac - Tél. 05.53.51.19.50 - editions@sois.fr / aura@sois.fr / aurasois.italia@gmail.com
Site créé par IRCF