Editions Sois, Aura-Sois-Formation : Le site de Anne Givaudan et du Dr Antoine Achram

Le site de Anne Givaudan et le Dr Antoine Achram

 

« Sois le changement que tu veux voir advenir dans le monde » — Gandhi.

 

• En finir avec le démarchage téléphonique

C’est toujours quand on est sous la douche qu’ils nous sonnent pour nous proposer des fenêtres à double vitrage. Et connaissant les conditions de travail des démarcheurs téléphoniques, on préfère goutter sur la moquette que leur raccrocher au nez direct. Malaise. Réjouissez-vous, depuis le 1er juin, vous pouvez échapper à ce harcèlement domestique en vous inscrivant sur la liste antidémarchage téléphonique Bloctel. Rendez-vous le site www.bloctel.gouv.fr et laissez-vous guider. C’est gratuit. Vos coordonnées enregistrées, les entreprises qui oseront encore vous appeler seront passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 75.000 euros. Ça calme. Quelques exceptions quand même : les sociétés chez qui vous avez un contrat en cours, les prospections pour des journaux et les entreprises qui ne vendent rien (service public, instituts de sondage, associations).
Source : magazine Causette septembre 2016
 

• Lire peut vous faire gagner deux ans de vie

C’est une étude menée par des chercheurs de l’université de Yale, aux Etats-Unis, qui va faire plaisir à toutes celles et ceux qui adorent plonger le nez dans un bouquin dès qu’ils ont cinq minutes. La lecture de livres (les journaux et leur lecture moins immersive ne comptent pas) nous ferait gagner des mois, voire des années de vie en plus ! L’étude révèle ainsi que celles et ceux qui lisent jusqu’à 3h30 par semaine ont 17% de risques en moins de mourir dans les douze années à venir. Vous y passez plus d’heures encore ? Alors vous gagnez en moyenne deux ans de vie sur ceux qui n’ouvrent jamais un livre. Pourquoi ? Parce que, nous dit l’une des auteures de l’étude, professeur d’épidémiologie à Yale, la lecture « agit sur la santé, l’éducation, les capacités cognitives et beaucoup d’autres variantes ». Entre autres, la concentration, l’esprit critique et l’empathie.
Source : magazine Causette septembre 2016
 

• Interdiction de la pêche en eau profonde :
une première victoire !

Vous avez été près de 900.000 à signer la pétition de l’association française de protection des océans Bloom, illustrée par Pénélope Bagieu. Et bien, ça y est : les trois institutions européennes – la Commission de Bruxelles, le Conseil des ministres de la Pèche et le Parlement – ont conclu un accord. Le chalutage au-delà de 800 mètres de profondeur sera interdit dans les eaux européennes dès 2017. Cette technique de pêche endommage les fonds marins, puisqu’elle « racle » tout sur son passage, sans distinction. Les chalutage pêche donc différentes espèces de poissons, dont seulement quelques-unes seront exploitées, tout en détruisant différents habitats sous-marins.
En complément de cette interdiction, les pêcheurs ne pourront plus aller dans de nouvelles zones de pêche à partir de 400 mètres de profondeur, et les zones reconnues comme abritant des écosystèmes vulnérables – le corail, par exemple – sont interdites aux chalutiers.
Source : magazine Agenda Plus n°280 Septembre 2016
 

• Tout en produisant autant, l’agriculture bio rapporte plus

Une étude à long terme menée par l’Institut de recherche suisse de l’agriculture biologique au Kenya, démontre que non seulement l’agriculture biologique produit des récoltes comparables, mais qu’elle génère des revenus supérieurs pour les agriculteurs par rapport aux méthodes traditionnelles ! Initiée en 2007, cette étude contredit le mythe selon lequel l’agriculture bio requiert plus d’espace pour produire des récoltes similaires.
Avec des coûts d’intrants plus faibles pour le bio et des prix plus élevés sur les marchés, les revenus des agriculteurs bio commencent à être plus élevés au bout de 5 ans pour atteindre un bénéfice supérieur de 63% la 6e année. Des études parallèles menées en Inde, sur la production de coton, et en Bolivie sur la production de café, ont montré des résultats positifs similaires pour le bio.
Source : magazine Agenda Plus n°280 Septembre 2016
 

• Energies renouvelables : des millions de travailleurs

Selon l’Agence Internationale pour les Energies Renouvelables (IRENA), le secteur photovoltaïque est le premier employeur avec 2,8 millions d’emplois dans le monde, le secteur des biocarburants arrive en 2e position (1,7 million d’emplois), suivi du secteur éolien (1,1 million d’emplois).
Selon les analyses de l’IRENA, la communauté internationale va doubler la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique mondial d’ici 2030 (pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux) ce qui engendrera plus de 24 millions d’emplois dans le secteur des énergies renouvelables.
Source : magazine Agenda Plus n°280 Septembre 2016
 

• Aucune déforestation ne sera permise en Norvège

et c'est le premier pays au monde à prendre cette décision incroyable !
En Norvège, le gouvernement a pris la direction audacieuse d’une politique écologique de premier plan. C’est en effet le premier pays du monde à bannir tout type de déforestation pour préserver la nature.
La nouvelle est presque passée inaperçue, sauf sur la toile. La Norvège devient le premier pays du monde à s’engager à interdire tout type de déforestation sur son sol, dans le but de préserver la nature. Pour cela, le gouvernement devra imposer des exigences et des règles pour s’assurer que les marchés publics ne contribuent pas au déboisement de leurs forêts.
 

• loptimisme.com

Regardez les nouvelles, le 20h ou n'importe quel site d’actualités. Soyez attentif à la teneur de l’information. Vous constaterez que la majorité des informations qui nous parviennent sont négatives.
On joue sur les émotions comme la peur, la sinistrose ou la morosité... Quitte à mettre en avant un fait divers ! Pourtant, statistiquement il y a plus de bonnes nouvelles que de mauvaises.
www.loptimisme.com
“Un nouveau site de BN qui nécessite toutefois une lecture vigilante. Par exemple l'article sur Coca Cola n'est pas judicieux.” — A.G.
 

• Expérience : fiers de leurs origines, ils acceptent un test ADN !

On a tendance à définir ses origines en se basant sur celles de ses parents et en se regardant dans le miroir. Grossière erreur ! Notre physique et notre lieu de naissance ne disent quasiment rien de notre généalogie. Du moins, il n’en illustrent qu’une infime partie. La preuve avec cette expérience troublante, fascinante et passionnante à laquelle se sont soumis 67 volontaires venus du monde entier. Serions-nous tous métis ? On dirait bien, et c’est une excellente nouvelle !
Lire l'article complet
 

• Enfance : les stages d’été « environnement et nature »

Vous cherchez un stage d’été pour votre enfant ? Il aime la nature et l’environnement ? Le réseau Idée Asbl a mis en place un répertoire des stages « environnement & nature » organisés par différents organismes partout en Belgique. Plus de 250 stages francophones, destinés aux enfants et aux jeunes, propose des activités variées : découverte de nos forêts, de nos cours d’eau et des animaux qui les peuplent, approche sensorielle, contes et légendes, cuisine et potager, aventure, vie à la ferme, sciences, randonnées à pied, à vélo ou avec un âne.
Infos sur reseau-idee.be/stages
Source :  Agenda Plus n° 278 – Juin 2016-06-13
 

• L’écolabel international « clef verte »

Avez-vous déjà pensé à choisir votre logement de vacances sur base d’un label ? Actuellement, plus de 2370 structures touristiques réparties dans 52 pays sont reconnues « clef verte ». Cet écolabel international, distinguant les établissements touristiques pour leurs performances environnementales, vient d’être décerné à deux nouveaux hôtels à Bruxelles, un en Wallonie et renouvelé pour plusieurs autres structures. Au total, 164 hôtels, chambres d’hôtes, centres évènementiels et auberges de jeunesse sont labellisés « Clef Verte » en Belgique.
Plus d’infos et liste des structures labellisées sur cleverte.be
Source :  Agenda Plus n° 278 – Juin 2016-06-13
 

• La plus grande halle bio d’Europe

Avec ses 5600 m2, la nouvelle halle bio de Rungis, en France, est désormais le plus grand pavillon de ce type en Europe. Les grossistes bio français sont satisfaits et comptent bien en profiter. Leur objectif est affiché : les ventes de bio devraient doubler en 5 ans et les débuts sont très encourageants.
Le marché du bio en France était de 5 milliards d’euros en 2014 et devrait grimper à 8 milliards en 2018. Avec 10 % de croissance par an au niveau national et 15% en Ile de France, le marché bio français est en plein essor ! – Source :  Agenda Plus n° 278 – Juin 2016-06-13
 

• Enzo, 11 ans, adopte un des chiots qu’il a sauvés de la noyade

Pour son premier reportage après la fin de l’émission, sur France 3, l’équipe de 30 Millions d’Amis est allée à la rencontre de ce jeune héros de 11 ans qui a secouru 6 chiots qu’une femme tentait de noyer pour s’en débarrasser. Une rencontre ponctuée d’une belle surprise… l’un des chiots a été adopté par son sauveteur !
Lire l'article complet

• La beauté d'un son
pour la première fois visualisée dans l'eau !

L'EAU se structure de façon dynamique en fonction des sons et fréquences qu'elle capte. Superbe kaléidoscope de la VIE !
Voir la vidéo transmise par le pianiste Marc Vella.
 

• Un rêve d’égalité devenu réalité en Ethiopie

Des hommes qui cuisinent et portent de l’eau, des femmes qui labourent et accèdent à la propriété, des enfants qui jouent et étudient au lieu de travailler aux champs… Ces scènes de vie sont révolutionnaires dans le monde rural éthiopien. Pourtant, à Awra Amba, petit village perché sur les plateaux du nord-ouest du pays, elles sont le quotidien de près de 500 personnes réunies autour d’un idéal commun. Fondée dans les années 70 par un paysan inspiré, Zumra Nuru (voir photo) cette communauté atypique a su grandir et prospérer à travers le temps et attire aujourd’hui plus de 7.000 visiteurs chaque année en quête d’inspiration.
Depuis plus de 40 ans, la communauté d’Awra Amba défend ainsi l’égalité entre les hommes et les femmes et apparaît aujourd’hui comme un modèle de société paisible et prospère.
La vision à laquelle tend ce rêve devenu réalité se veut universelle : « Dieu est partout en nous et autour de nous. Nous ne lui donnons pas de nom, car c’est ainsi que l’on divise les hommes. Le paradis, nous le construisons ici par notre travail et notre amour », explique Zumra qui souhaite que le modèle d’Awra Amba puisse se répandre à travers l’Afrique. Mille hectares sont actuellement en négociation avec le gouvernement, dont une partie est espérée d’ici à la fin de l’année 2016.
Source : Agenda Plus – Mars 2016 n°275
 

• Biomimétisme

Améliorer la recyclabilité de ses composants automobiles est l’objectif du constructeur américain Ford, qui cherche à supprimer les solvants utilisés pour assembler mousses, plastiques et métaux qui compliquent le désassemblage (donc le recyclage) et polluent l’environnement. C’est auprès des « geckos » que les équipes de recherche de Ford espèrent trouver une réponse. Grâce à leur morphologie singulière et la magie de leurs sétules, de minuscules poils hérissés sous leurs doigts, ces reptiles peuvent adhérer à n’importe quelle surface. Un seul doigt leur permet, par exemple de soutenir l’ensemble du poids de leur corps !
Comme le rappelle Ford dans son communiqué :  « la nature a toujours inspiré les innovations industrielles : du velcro copiant le caractère agrippant des fleurs de bardane aux ingénieurs japonais qui ont imité la forme du bec du martin-pêcheur pour construire le train à grande vitesse Shinkansen… »
Source : Agenda Plus – Mars 2016 n°275
 

Le Tuk-Tour de France 2016 passe près de chez vous !

Du 14 Mars au 24 mai 2016, plus d’une centaine de volontaires vont se relayer pour un événement incroyable : un tour de France en Tuk-Tuk, ces petits triporteurs motorisés tout droit venus d’Asie ! A l’origine du projet, il y a l’association Enfants du Mékong, qui agit depuis près de 60 ans en Asie du Sud-Est, et qui souhaite montrer que l’espérance et la solidarité sont plus que jamais d’actualité. A travers un périple de plus de 4000 km, ils organiseront 20 soirées exceptionnelles pour trouver de nouveaux parrains et redonner l’espérance.
• Dans notre région : le Mardi 5 Avril, le tuk-tour fera une halte à Bordeaux de 20h à 22h au Lycée Saint Joseph de Tivoli. Vous êtes conviés à cet événement inédit, source de rencontres, de partage et de sensibilisation autour du parrainage. Cette soirée dynamique fera la part belle à l’information sur le parrainage puis aux échanges durant un pot convivial où les signatures de parrainages se succèderont.
L’entrée étant libre, vos proches et vos amis sont également les bienvenus pour étendre cette grande chaîne de solidarité au service des enfants ! Vous pouvez changer l’avenir de ces enfants ! Parce que quand on n’a rien, un parrain c’est déjà beaucoup.
Mardi 5 Avril de 20h à 22h au Lycée Saint Joseph de Tivoli.
Salle Joseph Duvoisin – 16, Avenue Félix Faure – 332000 Bordeaux
Contact : Ian Bahuet au 06 72 36 94 47 • delegation33@enfantsdumekong.com
Pour les autres régions : http://stories.enfantsdumekong.com/tuk-tour-de-france/
 

• Le maître yogi qui fait trembler l’industrie des cosmétiques

Personne n’en parle sur les chaînes de télévision françaises qui vivent sous perfusion de la publicité pour les produits de grande consommation : agroalimentaire, cosmétique, produits d’entretien, produits ménagers.
Pourtant, les Nestlé, L’Oréal, Procter & Gamble, Colgate-Palmolive et Unilever sont sur la sellette…
Certes, chez nous ils font encore la pluie et le beau temps dans nos médias grâce à leurs budgets publicitaires illimités.
Mais tous ces géants sont en train d’être laminés en Inde par Patanjali, une nouvelle marque de produits ayurvédiques (inspirés de la médecine traditionnelle indienne) fondée il y a à peine huit ans par le yogi Baba Ramdev.
Lire l'article complet sur Santé-Nature-Innovation
 

• Choix alimentaires : cela bouge !

Le New York Times a annoncé fin 2015 qu’un séisme était de plus en plus visible dans les habitudes alimentaires des citoyens. Les ventes de soda ont ainsi diminué de 25% ces 15 dernières années, et les ventes de jus d’orange industriel se sont écroulées de 45% sur la même période. Longtemps présenté comme une composante essentielle d’un petit-déjeuner sain, les citoyens commencent à comprendre que le jus d’orange industriel est une bombe à sucre qui n’a rien de diététique. Les ventes de céréales du petit-déjeuner, riches en sucre également, ont baissé de 25% depuis 2000. Les repas surgelés ont baissé de 12% entre 2007 et 2013. Le chiffre d’affaires moyen des restaurants McDonald’s est parti dans une spirale à la baisse depuis 3 ans. Même si ces chiffres concernent les consommateurs américains, ont sait que la tendance est la même des deux côtés de l’Atlantique.
Selon une enquête récente, 42% des jeunes consommateurs entre 20 et 37 ans perdu confiance dans les grandes firmes agro-alimentaires. Ce changement de mentalité a des conséquences visibles dans les supermarchés : la vente de produits frais a augmenté de 30% depuis 2009. Notons que la consommation de légumes et fruits crus a quant à elle augmenté de 10% ces 5 dernières années et la tendance ne fait que s’accentuer. Il était temps !
Source :  Agenda Plus n°274 Fév. 2016
 

• Costa Rica :  99% d’énergie renouvelable en 2015

Le fait est symbolique pour ce petit pays peu industrialisé et essentiellement constitué de nature. Il n’en est pas moins important pour une humanité en pleine transition. Le Costa Rica envoie un message fort au reste du monde en ayant fonctionné pratiquement toute l’année 2015 sans électricité de source fossile ! Ainsi, le Costa Rica nourrit l’objectif ambitieux de toucher à la neutralité carbone 2021, autant dire demain.
On pourrait estimer que cette facilité de transition vers des énergies propres est due à une faible population. Rien n’est si sûr. Le pays en voie de développement dispose de bien moins de moyens que l’Europe par habitant. En réalité, son principal atout c’est la consommation d’énergie par habitant et par habitation qui est relativement faible. De plus, l’économie peu industrialisée du pays est principalement propulsée par un environnement préservé qui attire nombre de touristes (l’écotourisme étant au cœur du programme de transition). Par ailleurs, le pays bénéficie des avantages naturels de son environnement, avec de fortes pluies tropicales qui permettent de générer de l’hydroélectricité, sans oublier ses sources géothermales, les vents, la biomasse et le soleil.
Source :  Agenda Plus n°274 Fév. 2016
 

• Qu'est ce qu'une maison autonome ?

Imaginez vivre dans une maison qui ne soit pas reliée au réseau d'eau, au réseau électrique, une maison où vous êtes presque en auto suffisance et ne dépendez de personne. Imaginez vivre seul sur votre île, au milieu de votre forêt perdue, ou au milieu de votre désert. Imaginez pouvoir vivre par vos propres moyens sans aide extérieure soit parce qu'il n'y en a pas, soit parce que vous n'en voulez pas.
Libre, vous êtes totalement libre… vous êtes dans une maison autonome. Pour en savoir plus
 

• Des nouvelles du Népal

Le comite Shikhar Action Nepal, Dorine et les enfants depuis Kathmandu, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2016.

De Gauche à Droite : GYAN BAHADUR, SAILA, JAGAT, MINA, ANIL, DEEPA, SHAMELI, ANURAJ, BASANTHA, SUSMITA, KIRAN, DORINE, TRISHANA, TENZING, BELI et MELENA.

Face au terrible tremblement de terre au Népal, le fonds de dotation Salvia international avait versé une aide à une association bien implantée sur le terrain.
 

• Fin de l’exploration pétrolière en Alaska

La multinationale Shell a décidé d’arrêter son programme d’exploration pétrolière en Alaska.
C’est un jour important pour la protection de l’Arctique, commente Kumi NaIdoo, directeur général de Greenpeace international.
Pour John Sauven, directeur de Greenpeace Grande-Bretagne, la décision de Shell est synonyme d’un succès citoyen :  ils avaient un budget de plusieurs milliards d’euros. Nous disposions d’un mouvement de plusieurs millions de personnes. Pendant trois ans, nous avons révélé ce que Shell ne voulait pas ébruiter. Et au final, c’est le peuple qui a gagné. Si un mouvement de 7 millions de personnes peut faire reculer l’une des plus grandes sociétés énergétiques du monde, imaginez ce dont nous serons capables lorsque nous serons des dizaines, voire des centaines de millions. En nous mobilisant tous ensemble, nous pouvons remporter des victoires pour lutter contre le changement climatique.
Source :  Agenda Plus n°272 Nov. 2015
 

• Recyclage des Palettes

À l’heure où le recyclage des palettes de chantier s’étend aux intérieurs et extérieurs design, l’association « Palettes et Vous », gérée par un jeune couple de belges, a décidé d’utiliser ce matériau pour venir en aide aux sans-abris de leur région.
C’est au cœur de la Belgique, à Ciplet, que Dominique Lenaert et sa compagne Stéphanie Botton ont fondé la société « Palettes et Vous ». L’idée ? Recycler des palettes afin d’en faire des meubles design et pragmatiques, allant du panier pour chien à la grande table de jardin. Les bénéfices récoltés par la vente de ces objets sont ensuite investis dans l’association Un Toit Un Cœur, située à Louvain-La-Neuve, dont Stéphanie est la coordinatrice, et qui est gérée par des bénévoles qui viennent en aide quotidiennement aux sans-abris.
En collaboration avec Palettes et vous, l’association a ainsi mis en place la construction d’une petite cabane, isolée dans un bois et prévue pour deux personnes, afin de pouvoir abriter des sans-abris lors des nuits froides hivernales. Les SDF, ou, comme ils préfèrent les appeler, les Amis De La Rue peuvent ainsi y loger quelques nuits, en dehors des heures d’ouverture du centre d’accueil.
Si cette initiative apporte une aide d’urgence et améliore le confort des sans-abris, c’est surtout un plan social gorgé d’espoir et de solidarité qu’on peut y observer. En effet, l’association, composée en grande partie d’étudiants bénévoles, encourage ainsi le contact et la prise de parole des SDF. Elle leur fournit un foyer réconfortant durant la journée et met à disposition cette petite cabane pour abriter certains SDF l’espace d’une nuit ou deux.
Cette idée est d’autant plus intéressante que l’association pourrait, à long terme, embaucher des sans-abris pour aider le couple dans la réalisation des meubles en palettes, créant de cette manière un cycle positif de résilience. Une main tendue qui permettrait, à leur échelle, de réintégrer progressivement ces SDF dans une vie plus active et sociale. Un beau projet communautaire à suivre et soutenir.
http://www.palettesetvous.be/
 

• Cojean passe les frontières…

… avec l'ex-directeur de la R&D pour McDonald's France
En 2001, avant que le bio ne soit sur toutes les lèvres, le premier Cojean ouvre ses portes rue de Sèze à Paris, près de la Madeleine. Une enseigne bleu ciel et une déco épurée ponctuée de carrés d’herbe, proposant une nourriture saine, fraîche et des recettes créatives. Pour la première fois, un concept réunissait les atouts de la restauration rapide et la qualité dans l’assiette. Le meilleur des deux mondes, conjugués par le breton Alain Cojean, issu de l’école McDo. En 2000, il quitte l’enseigne américaine pour défendre sa vision de l’alimentation.
Persuadé que la restauration rapide de qualité peut percer, il se lance à la recherche d’un prêt, essuyant plusieurs refus, avant de convaince la Compagnie aveyronnaise de services et de gestion filiale du Crédit Agricole, de le suivre. L’aventure Cojean commence, sur un concept haut de gamme. Les produits sont sélectionnés en privilégiant l’agriculture biologique. 40% des recettes sont végétariennes. Et ça marche ! Cojean (25 restaurants, 500 salariés) sert aujourd’hui plus de 1.000 clients par jour et par restaurant. Son fondateur a reçu des milliers de propositions pour développer son réseau. Mais Alain Cojean tient à son indépendance. « Nous ne sommes pas intéressés car nous souhaitons conserver un développement mesuré et maîtriser la qualité de nos produits ». Le patron, dont la holding s’appelle Harpan (« aider » en breton) distribue chaque soir les invendus à des associations, reverse 10% des bénéfices à sa fondation Nourrir, aimer, donner pour des projets éducatifs dans le monde.
Source : revue Entreprendre Octobre 2015
 

• Des étudiants en médecine alertent sur l'influence des laboratoires

La revue Prescrire vient de récompenser un collectif d'étudiants en médecine pour la publication d'un livret édifiant.
Comment reconnaître l'influence de l'industrie pharmaceutique quand on est étudiant en médecine? La question, encore taboue, résonne dans l'amphithéâtre de la faculté de médecine, sans trouver de réponse. En réaction à cette carence de leur formation, un collectif d'étudiants en cinquième et en sixième année de médecine, la Troupe du Rire, a élaboré un livret d'une trentaine de pages intitulé «Pourquoi garder son indépendance face aux laboratoires pharmaceutiques?» .
Cette initiative, qui s'adresse en particulier aux futurs médecins, commence timidement à se faire connaître dans le milieu médical français. Elle a été récompensée début octobre à Paris par le Prix de la revue médicale Prescrire.
Télécharger le livret “Pourquoi garder son indépendance…
 

• Un Indien créé le réfrigérateur autonome en argile

Mansukh Prajapati aurait pu baisser les bras face au tremblement de terre qui dévasta son atelier de jarres traditionnelles du Gurajat (Inde) en 2001, mais il en fut autrement. Ce potier indien a eu la bonne idée de mettre son savoir-faire au profit d’un réfrigérateur 100% écologique fabriqué à partir roche terreuse locale et fonctionnant sans électricité. Une vraie révolution pour un des équipements ménagers les plus vendus de la planète.
Le Mitti Cool Refrigerator est un réfrigérateur traditionnel qui utilise le principe de l’évaporation pour maintenir une température de 15 à 20° inférieure à la température extérieure. Un besoin impérieux en Inde où la température peut parfois atteindre les 50° en été dans certaines régions du pays. L’eau issue de l’évaporation coule sur les bords du réfrigérateur afin d’évacuer la chaleur. Pour le faire fonctionner, il suffit de remplir un petit compartiment situé au-dessus du « frigo » qui stocke de l’eau fraîche.
Source :  Agenda Plus – Octobre 2015 n°271
 

• L’excision interdite au Nigeria

L’avancée est historique. Le président sortant, Goodluck Jonathan, a choisi de finir son mandat à la tête du Nigéria par un acte fort : l’interdiction de l’excision et autres pratiques regroupées sous le nom de « mutilations génitales féminines ».
Le vote et la signature de cette loi marquent une avancée considérable pour le Nigéria qui, avec plus de 177 millions d’habitants, compte 25% de femmes victimes de mutilations génitales, selon un rapport des Nations-Unies paru en 2014. La pratique, qui peut aller de la scarification à l’ablation totale du clitoris et des lèvres, voire à la suture de ces dernières, peut entraîner de sérieuses complications chez celles qui les endurent : hémorragies, infections urinaires, perte de sensation, infertilité…
En tant que pays le plus peuplé du continent, le Nigéria vient ainsi de lancer un signal fort à destination des autres pays africains concernés. Car si cette interdiction a été accueillie avec enthousiasme par de nombreux acteurs de la communauté internationale, les mutilations génitales féminines ne tombent pas sous le coup de la loi dans plusieurs pays comme le Libéria, le Soudan ou le Mali.
Source :  Agenda Plus – Octobre 2015 n°271
 

• Personocratia : “Oui, y'a une solution !”

Contact : http://www.personocratia.com
 

• L'Inde autorise la technologie de l'énergie libre
(suite)

Grâce à la vigilance d'un de nos lecteurs, nous sommes en mesure de vous fournir plus d'information sur ce thème, en français cette-fois-ci.
Notre photo : Paramahamsa Tewari, ingénieur directeur de projet dans la plus grande centrale nucléaire indienne en construction, qui est autorisé par le gouvernement indien à concevoir sa machine à énergie libre. Lire l'article en français sur la Sphère bleue
 

• La ferme des rescapés

Cette association de protection animale située dans le Lot, en Midi-Pyrénées, accueille sur sa ferme de 30 hectares des centaines d'animaux rescapés.
Chiens au caractère difficile, chats sauvages ou craintifs, chevaux inapprochables ou malades... La ferme des rescapés est un refuge pour des animaux compliqués, inadoptables ou qui ont subi beaucoup de maltraitances.
Près de 600 animaux découvrent ici une autre façon de vivre, fondée sur un concept de liberté et de respect. Ils trouvent paix, amour, soins et nourriture.
http://www.la-ferme-des-rescapes.org
 

• L'Inde autorise la technologie de l'énergie libre
malgré la menace du Royaume-Uni,
des USA et de l’Arabie Saoudite

Cet article est malheureusement en anglais mais vous tiendrons au courant dans les semaines à venir.
Notre photo : Paramahamsa Tewari, ingénieur directeur de projet dans la plus grande centrale nucléaire indienne en construction, qui est autorisé par le gouvernement indien à concevoir sa machine à énergie libre. Lire l'article
 

• Pub interdite pour l’achat d’animaux

Afin de lutter contre les acquisitions impulsives d’animaux et les abandons qui en découlent, le gouvernement wallon vient d’approuver, sur proposition du Ministre wallon du Bien-Etre animal, Carlo Di Antonio, l’interdiction de publicité pour la commercialisation de toutes les espèces animales. L’interdiction s’applique à tous les médias : journaux, magazines, sites internet généralistes, réseaux sociaux, lieux publics… En cas de non-respect de cette interdiction, les auteurs de la publicité s’exposent à une amende administrative allant de 100 à 100.000 euros et à un emprisonnement de 8 jours à 6 mois ou d’une de ces peines seulement.
Source : Agenda Plus n° 270 – Septembre 2015
 

• Zéro énergie, zéro émission, zéro déchet

La première « maison active » au monde vient de voir le jour sur une petite colline de Stuttgart, dans le Bade-Wurtemberg, en Allemagne. Ce bâtiment innovant et durable produit, en effet, deux fois plus d’énergie qu’il n’en consomme et ses matériaux peuvent être recyclés à 100 % ! Dotée d’une surface au sol de 85 m2, cette petite boîte de verre, de métal et de bois est recouverte de 40 panneaux photovoltaïques hyper-efficaces. Ses baies vitrées sont composées de trois couches de verre ultra-fines et ultra-isolantes qui conservent la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. A l’intérieur, une domotique permet à la maison d’auto-réguler sa consommation d’énergie solaire. Connectée au web, elle est capable d’analyser et de prédire la météo, puis de s’y adapter : s’il fait froid, le chauffage est automatiquement allumé, s’il fait chaud, il est mis hors tension. Et ce n’est pas tout : en enregistrant les jeux d’ombres et de lumière, l’orientation des maisons voisines, des arbres et autres obstacles aux rayons du soleil, elle peut répartir la chaleur en fonction des besoins de chaque pièce et du temps qu’elles mettent à chauffer. Le surplus d’énergie produit par ses panneaux solaires est stocké dans une batterie lithium-ion de 11kw/h afin qu’elle soit réutilisée pendant la nuit et par temps couvert. Et si la production dépasse la capacité de charge de la batterie, elle est utilisée pour alimenter deux voitures et deux vélos électriques, ainsi que le musée voisin. L’architecte Werner Sobek a ainsi voulu inscrire ce bâtiment dans « l’éco-système de son quartier ».
C’est grâce à ces ingrédients que les concepteurs de cette maison entendent remplir l’objectif « zéro énergie, zéro émission, zéro déchet ».`
A en croire ses concepteurs, cités par Wired, la construction de 1000 maisons de ce type représenterait déjà « un changement majeur pour la planète ».
Source : Agenda Plus n° 270 – Septembre 2015
 

• L’obsolescence programmée punie

C’est officiel, depuis le 22 juillet, l’obsolescence programmée est désormais considérée en France comme un délit passible de 300.000 euros d’amende et de 2 ans de prison. De plus, les sociétés contrevenantes pourraient se voir retirer jusqu’à 5 %  de leur chiffre d’affaire annuel.
Comme l’explique le législateur :  « l’obsolescence programmée se définit par l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement ».
Si cette pratique était stoppée à 100%, il serait possible – rien qu’en France – de réaliser une économie de 5,7 milliards de kilowatts, ce qui représente la consommation de tous les parisiens sur une année.
Source : Agenda Plus n° 270 – Septembre 2015
 

• Victoire pour le corail !

Un juge australien vient d’annuler le permis qui avait été accordé pour construire une gigantesque mine de charbon dans le Queensland, en Australie, tout près de la Grande Barrière de corail. La protection du plus grand récif corallien du monde est donc en bonne voie. Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule : la Commonwealth Bank, seule banque australienne à soutenir ce projet, a décidé de se retirer ! La pression exercée par Greenpeace et ses sympathisants a été déterminante.
Source : Agenda Plus n° 270 – Septembre 2015
 

• Vitalia : la médecine intégrative

Cette initiative est devenue une démarche et une volonté de la direction générale du groupe Vitalia.
Ainsi d’ici 2 ou 3 ans, toutes les cliniques de ce groupe (plus de 45) proposeront à leurs patients ce type de soins naturels et complémentaires.

 

• Un projet d'édition de BD pour enfants

Je viens vers vous pour vous signaler un magnifique projet d’édition qui, après des mois de préparation, en arrive à sa phase de sortie au grand jour.
Deux de mes amies ont associé leurs compétences au pinceau et à la plume, pour créer des BD pour enfants qui expriment un autre sens, une manière de penser, de comprendre, de s’aimer, en phase avec ce nouveau monde que l’astrologie nous annonce et que nous appelons tous de nos vœux. En équipe et en association (donc sans but lucratif) elles ont créé une maison d’édition (un autre sens) pour porter leur projet et inviter ceux qui s’y reconnaissent à participer.
Je vous recommande de visiter leur site : www.unautresens.fr
Mais surtout, dès maintenant, de soutenir ce projet qui a démarré de manière fulgurante et qui a plusieurs tomes en prévision, sur le lien suivant :
https://agirandco.com/un-autre-sens-edition-pour-la-jeunesse
Que vous ayez ou non des enfants dans votre entourage proche, n’hésitez pas, soyez présents dès le début de cette aventure !
A très bientôt pour des nouvelles astrologiques à l’approche des équinoxes !
— Fanchon P.
 

• Lave-linge anti-obsolescence

Vous rêvez d’une longue histoire avec un lave-linge ? La perle rare s’appelle « l’Increvable ». L’objet, imaginé par le designer Julien Phedyaeff, est en effet conçu pour durer 50 ans ! Il s’agit de son projet de diplôme de fin d’études ayant obtenu le label de l’Observeur du design 2015.
« L’increvable est avant tout un concept qui propose une alternative à l’obsolescence programmée pour certains objets de grande consommation que je qualifie de stables, c’est-à-dire qui ont peu évolué au fil des décennies », précise le jeune designer.
Pas question de revenir à l’appareil ménager de grand-maman, l’increvable est connecté. D’ailleurs, il peut crier au secours en cas de besoin de maintenance. Son heureux utilisateur pourra alors se rendre sur internet pour apprendre à le réparer. S’il ne sait pas déjà le faire. Julien Phedyaeff prévoit, en effet, que son invention puisse être livrée en kit ou pré-montée pour les moins bricoleurs. Autre enjeu : alléger l’engin. Les 30 kg de lest en béton ont été remplacés par un réservoir se remplissant d’eau lors de la première mise en service. Et comme la mode évolue, même pour les objets, l’esthétique a également été prise en compte. La machine est personnalisable, il suffit de changer la façade. La commercialisation est en cours d’étude.
Source : liberation.fr et Agenda Plus n° 269 Août 2015
 

• Eolienne et eau potable

Marc Parent, un citoyen de Manosque dans les Alpes de Haute Provence a inventé une éolienne capable de condenser l’eau contenue dans l’air ambiant et d’ainsi produire jusqu’à 150 litres d’eau pure par heure ! Cette invention fait la synthèse de plusieurs principes physiques simples, mis bout à bout, pour permettre la création d’eau à partir de l’air.
Production en site isolé, zone désertique, situation d’urgence ou de catastrophe lorsque le réseau est atteint et que l’eau n’est plus potable, les champs d’applications de cette éolienne sont innombrables !
Infos sur www.eolewater.com/fr/index.html
Source : Agenda Plus n° 269 Août 2015
 

• Piscine publique naturelle

A Londres, la première piscine naturelle, alternative aux piscines publiques pleines de chlore, vient tout juste d’ouvrir ses portes fin mai dernier. L’étang de 400 m2 de King’s Cross, baptisé « Of Soil and Water », se nettoie tout seul grâce aux fleurs sauvages, roseaux et végétaux qui bordent ses contours et qui filtrent les impuretés, ce qui dispense de l’utilisation de tout produit chimique.
« Les baigneurs entrent dans un laboratoire vivant et prennent  conscience de leur rapport à la nature, ce qui les encourage à prendre leurs responsabilité vis-à-vis d’elle », souligne Eva Pfannes, l’architecte du projet. Une belle initiative qui intéresse plusieurs autres grandes villes.
Source : www.kingscross.co.uk/kings-cross-pond-club - Agenda Plus n° 269 Août 2015
 

• Vorarlberg : démocratie participative

« Small is beautiful » soutenait Ernst Friedrich Schumacher en 1973 dans son livre éponyme qui proposait de construire « une société à la mesure de l’homme ». C’est ce que tente de bâtir le Vorarlberg, un petit land de 370.000 habitants situé à l’extrémité ouest de l’Autriche, en s’appuyant sur l’empowerment, une conception de la politique publique qui consiste à donner le pouvoir aux individus.
La création en 99 du « bureau des questions du futur » a marqué un véritable changement dans la gouvernance de ce land. Ensuite, les « Conseils de sages », introduits dans le Vorarlberg en 2006, furent particulièrement novateurs : 12 habitants ont été choisis au hasard dans un territoire donné. Ils siégèrent ensemble dans un conseil de sages pendant une journée et demie, accompagnés d’un animateur chargé de faciliter l’intelligence collective. Ces personnes qui n’ont jamais été consultées avant, s’écoutaient, réfléchissaient ensemble et trouvaient le plus souvent des solutions à des problèmes d’intérêt général sur lesquels butaient les politiques. D’autres régions d’Autriche planchent sur l’intégration de ce modèle.
Source :  Agenda Plus n° 269 Août 2015.
 

EDITIONS SOIS / AURA SOIS FORMATION - L'Essenie - 24580 Plazac - Tél. 05.53.51.19.50 - editions@sois.fr / aura@sois.fr / aurasois.italia@gmail.com
Site créé par IRCF